Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et nous vous recommandons d’accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Plus d’informations
close

Michele De Lucchi

Vous avez besoin d’aide pour trouver le produit approprié ? Contacter notre Service Clients

Filtrer les produits Filtrer les produits

Filtres

Prix

€ 120 - € 8835
Michele De Lucchi

Michele de Lucchi est l’un des plus importants architectes italiens de notre époque. Né à Ferrare en 1951, il a voulu fréquenter l’université d’architecture à Florence, en choisissant l’une des plus prestigieuses du secteur, où il s’est distingué par son obstination et par sa capacité de voir au-delà. Un visionnaire de l’architecture capable de raisonnements rapides et audacieux, qui a su gagner la confiance de plusieurs des plus importants enseignants de la faculté d’architecture de Florence, dont il est devenu l’assistant aussitôt après avoir obtenu son diplôme universitaire. Précisément durant son activité professionnelle menée à l’Université aux côtés d’Adolfo Natalini, il fonde le groupe artistique Cavart : il s’agit de sa période radicale. Cette phase a beaucoup influencé la production successive de Michele de Lucchi ainsi que sa vision du monde. Une fois sa collaboration avec l’Université de Florence terminée, il décide de partir pour Milan, cœur battant du design italien et européen, centre névralgique de la production et des idées novatrices et d’avant-garde. Il commence son activité et fonde son cabinet dans le chef-lieu lombard, ayant ainsi la possibilité de collaborer avec plusieurs des entreprises les plus renommées, comme Kartell et son CentroKappa ou comme l’Alchimia. Son nom commence à circuler et il devient bientôt l’un des jeunes architectes les plus recherchés et prometteurs du panorama du design italien. Il est alors appelé par l’illustre Ettore Sottsas pour intégrer le groupe Memphis, qui se consacrait à l’époque à un projet de réalisation de la maison postmoderne. De son crayon naissent des objets qui ont fait partie de sept collections inhérentes au projet en question et, fasciné par sa bravoure, Sottsass lui confie aussi, durant cette période, le projet pour la Synthesis, division Olivetti, qui s’occupait d’ameublement pour les bureaux. C’est précisément grâce à ce premier travail que de Lucchi parvient à instaurer des rapports avec l’Olivetti, qui deviendra l’un de ses principaux partenaires de son cabinet. Son nom est lié à la conception d’intérieurs de nombreux instituts financiers et bancaires en Europe : son style et sa passion sont très recherchés et, rapidement, sa renommée franchit les frontières nationales, le faisant ainsi devenir l’un des jeunes architectes les plus appréciés au niveau international. Sa méthode de travail voit l’architecture comme un système intégré de définition des espaces et de création des objets et de son idée visionnaire du monde nait précisément l’élément de décoration qui a marqué l’histoire du design italien et mondial : Tolomeo, la lampe que Michele de Lucchi a dessiné pour Artemide, qui lui a permis de remporter la première reconnaissance prestigieuse internationale, le Compas d’or. Tolomeo a été une idée révolutionnaire qui, en quelques années seulement, est devenue l’archétype de la lampe de table. Son système de bras allongeables a rapidement fait le tour du monde et son nom est devenu si célèbre que son travail a été recherché outre-Atlantique aussi. Dans les années qui ont suivi la réalisation de Tolomeo, le domaine dans lequel de Lucchi travaille avec davantage de passion est le domaine professionnel, à travers la recherche de solutions à l’avant-garde qui allient la praticité au sens esthétique, de manière à réaliser des espaces de travail vivables et humains. Ses idées ont été appliquées dans les bureaux Enel, Olivetti, Piaggio, Intesa San Paolo et dans de nombreux autres grands palais publics et privés. Toutefois, la diversification a toujours été le moteur de la créativité de Michele de Lucchi, qui s’est occupé aussi d’aménagements culturels dans des lieux de prestige comme les Écuries du Quirinal et la Triennale de Milan, en plus de mener une activité d’enseignement auprès de l’École polytechnique de Milan.